Quelques blagues de Toto en provençal

Minot en jaune dans l'herbe

Adessias en tóutei!! Je remercie chaleureusement Jean-Claude 👍, un abonné de mon blog, qui m’a envoyé il y a quelques temps de ça, quelques blagues de Toto en provençal. J’en ai rajouté quelques-unes et voilà le travail!!
Je ne vous ai pas mis les traductions en entier mais seulement les quelques mots un peu compliqués pour 4 raisons :
1) Parce que ce n’est pas très difficile à comprendre, il ne s’agit pas d’un traité sur la philosophie hindoue du XIème siècle 😉
2) Parce que vous travaillez ainsi votre compréhension écrite
3) Parce que le rire, la joie sont des moteurs importants de n’importe quel apprentissage
4) Vous découvrez et acquérez du vocabulaire en contexte, ce qui est toujours mieux que du vocabulaire isolé

Un exercice pour terminer : Vous apprenez une blague par coeur, ou plusieurs si vous voulez, et vous la dites à vos proches! Vous me direz les réactions dans les commentaires après l’article 🙂

Totò demando à soun paire :
— Papa, pèr moun aniversàri, amariéu bèn d’agué uno biéucicleto.
— O! Va bèn! À coundicien qu’ajustèsses (que tu épelles) lou mot coume fau.
— Ah! Fin finalo, amariéu mies agué un velò.

Totò dis à soun paire :
— Mi siéu fa fouaro-jita (exclure) dóu cours vuei (ou “encuei” = aujourd’hui).
— Pèr-de-que ?
— Lou proufessour m’a pounta emé sa cano e a di que l’avié un couioun au bout.
— O, e alor ?
— Li ai just demanda a qunte (quel) bout !

Totò fai sei devé (ses devoirs) e demando à soun paire :
— Hòu Papa! Pouas (tu peux) mi dire mounte (où) soun lei Pirenèu ?
— Sàbi pas. Demando à ta maire, es elo que ranjo tout.

La maire de Totò si fa de marrit sang, que Totò rintro fouaço tard :
— Es qu’uno damo avié perdu un bihet de 10 éuro.
— Ah ! L’as ajudado (tu l’as aidée) a cerca soun bihet pendènt tout aquèu tèms ?
— Noun, aviéu (j’avais) lou pèd dessuto (dessus) en esperant que lou bus de la damo arribe e que li mounte dedins, pèr pousqué (pouvoir) ramassa lou bihet.

Totò va vèire sa maire :
– Mama, Mama… mi siéu fa mau !
– Fai-mi vèire mounte ti siés fa mau.
– Eila (Là-bas) !

Totò fa soun fièr davans sei parènt :
– Sabès que ? Ai batu tóutei lei record encuei ! Ai acaba aquestou puzzle en un’ ouro, mentre que sus la bouito es marca de 2 à 4 an !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Ma 3ème playlist provençale et occitane

Totò à sa maire :
– M’auriéu bèn agrada de viéure à l’Age-mejan !
– Perqué ?
– Perqué coum’acò auriéu agu mens de leiçoun d’Istòri à aprendre !

Lou mèstre demando à Totò :
– Qu a roumpu lou “vase de Soissons” ?
– Es pas iéu, moussu !

Totò vòu pas ana à l’escolo, souno (il appelle) soun proufessour e li dis au telefouno, en assajant de si faire passa pèr soun paire :
– Totò pòu pas ana à l’escolo encuei perqué es fouaço malaut !
– Mai qu es au telefouno ?
– Bèh ! Es moun Papa !

La mestresso à Totò :
– Totò, se ti dóuni 50 pastissarié e que n’en manges 48, as dounc ?
– Mau de vèntre.

Totò demando à soun paire de l’ajuda pèr sa leiçoun de carcul :
– Totò, escouto un pau… cróumpes 2 craioun pèr 4 eurò, coumo fas pèr saupre lou pres d’un craioun soulet ?
– Bèh… regàrdi lou tiquet de la caisso !

Lou proufessour demando à Totò :
– Totò, voudriés (tu voudrais) bèn ana au tablèu, pèr nous faire vèire sus la carto geougrafico, mount’es l’Americo !
Totò li va e braco soun det sus l’Americo.
– Bèn! Aro que sabès tóutei mounte si trobo l’Americo, poudrias (pourriez-vous) mi dire qu es que l’a descuberto ?
Touto la classo en couar (en choeur) fa :
– Es Totò !

La proufessouresso de matematico :
– Se ti dóuni 2 lapin puèi 2 lapin e encaro 2 lapin, quant n’as à la fin ?
Totò respouand :
– Sèt madamo !
– E noun Totò ! Tournèn coumta (on recompte) : 2 poumo puèi 2 poumo e encaro 2 poumo, quant n’en fa ?
– Sièis madamo !
– Brave Totò, alors perqué m’as di 7 lapin ?
– Perqué n’ai deja un à l’oustau (à la maison) !

Totò e un autre escoulan si picon dins la court de recreacien. La mestresso lei punisse tóutei dous :
– Anas mi coupia cènt còup “Dùvi pas mi castagna emé…” e metrés lou noum de vouastre coulègo !
– Acò es pas juste madamo ! dis Totò
– E perqué es pas juste ?
– Perqué iéu mi dien (moi je m’appelle) Totò e éu li dien (lui il s’appelle) Massimilan Tcheckovlowskyzyemendovichenko!!

Encuei es l’anniversàri dóu paire de Totò :
– Totò, sas ço que m’agradarié fouaço fouaço pèr moun anniversàri ?
– Noun moun Papa !
– Es que siegues brave (C’est que tu sois sage) e que travaies bèn à l’escolo !
– Ah bèh… Es un pau tard pèr mi dire ‘cò … T’ai deja croumpa uno gravato !

J’espère que ces blagues vous ont plu, si c’est le cas, partagez les et faites découvrir mon blog à un maximum de personnes autour de vous parce que… + on est de fous, + on rit ! 😉

à bèn lèu et apprenez le provençal !

Caillou Prenom Martin Previous post Comment s’écrit ton prénom en provençal?
Mains de Femme qui tiennent un livre Next post Les 3 livres qui ont changé ma vision du provençal

  1. Avieu pas pouscu me teni de rire !!

    per per atriva lou mounde, faudrié bessai li faire de bouco , ouraialamen eme You Tube e de souto titre…. e caduno istourieto racounta per un persounage diferent : un papé, uno bello chato, un poulicié negre, un esportif, un chin etc..
    Toto ero une bouno ideio.
    Crese que sies sus lou boun cami per interessa li gent

    Granmerci

    Marc Olivier

    1. Gramaci moun bèu!
      Bouano idèio la cadeno YouTube, bessai un jour…

      Osco!

Laisser un commentaire

Menu