Ma 4ème playlist provençale et occitane

Femme en Rouge Chante avec Ecouteurs

Adessias en tóutei !!
Quelle joie de vous offrir ces 4 titres qui montrent encore une fois la richesse, la personnalité, la créativité, la force de la création musicale occitane actuelle!
Vous allez goûter à 4 styles différents, à 4 univers singuliers, à 4 manières bien personnelles de voir et de chanter le monde qui nous entoure. J’espère que chacun de ses titres vous touchera à sa manière par le son évidemment mais aussi par l’univers visuel de chaque clip qui ajoute quelque chose de + aux chansons! Bonne écoute et si ça vous a plu n’hésitez pas à soutenir ces groupes en allant sur leur sites respectifs! 🙂

1 – Rodin – Estile liure

Né d’une mère française et d’un père allemand et ayant beaucoup voyagé dans son enfance, c’est à Beyrouth que Rodin découvre la musique occitane. De retour à Marseille, il apprend le provençal et intègre le groupe polyphonique “Lo còr de la Plana” en 2001. Véritable touche-à-tout, son univers musical et visuel est à la fois mélancolique et engagé, poétique et rageur, underground et brillant. Il vient de sortir son album “Pantais clus” avec le label américain Fake Four. Ce morceau est en duo avec Clint “Prosdic” Slim, il y a donc une partie en anglais. J’aime le flow des paroles et le rythme de ce titre mais aussi ses images de danseurs et danseuses qui nous rappellent que la danse est aussi vieille que l’humanité et qu’elle fait partie de notre patrimoine culturel, tout comme la langue.

Ren que d’atacas 
‘quò fa que
ma vida pataca
e m’estaqui pus tant
òdi dins lo saquet 
son tant de putans
que s’ameriton lo taquet
siáu un Kaepernick pas american 
siáu amar e can entre mar e cant 
siáu Túpac Amaru quand 
la serp naisse sus lo secan 

Refrin
reng de caracos 
siam lei decans 
de la rima canta 
dança arida 

ren que d’atacas 
occitan PGP 
branca la ret secreta 
en lenga arrancada 
aquí l’aret sens creta 
sens crenta vaqui lo maquisard 
que va crestar lo marquis sar mau pisat 
carestiá ierarquizada 

ren que d’atacas

2 – Aqueles – Dobai

Le trio vocal Aqueles s’est formé en 2001 sur les bancs de l’université de lettres Paul Valéry à Montpellier. Tous trois étudiants en occitan, Matèu Vies, Beneset Vieu et Aimat Brees se rencontrent autour du plaisir de chanter. D’abord au service du chant “traditionnel”, le trio change de cap en 2009.
“Dans la lignée de Gacha Empega, celle plus actuelle du Cor de la Plana ou des Audoises de la Mal Coiffée, parfois avec le style des Frères Jacques, le trio vocal Aqueles arrange ces chansons qui ont failli être oubliées. Elles se retrouvent ici swinguées, croonées, pulsées sur un rythme Chachacha, une dose de kitch et c’est parti.” (site occitanica.eu)

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Ma 2ème Playlist provençale et occitane

3 – Cortesia – La diferènci

Cortesia est un quatuor de musiciens au parcours éclectique, venant du rock, de l’électro, de l’expérimental et de la chanson, réunis pour faire de la chanson folk en provençal et en roman, puisant dans le répertoire trad et les poèmes des troubadours, enrichis de leur compositions originales pour faire un mélange détonant de musique trad, folk, flamenca rumba, post rock et latino. Dans ce morceau, Cortesia nous propose d’ouvrir les portes de la pluralité culturelle. Ce single inédit est une ode à la tolérance et à la richesse de la diversité. Un hymne de fraternité et d’unité éclairé par la langue de Mistral.

4 – De la Crau – Chaman

De la Crau est composé de Manu Reymond, Thomas Lippens et Sam Karpienia (et Nicolas Dick ici aux choeurs) et travaille depuis quelques années à un répertoire ancré dans la réalité d’une géographie provençale située entre Marseille, le pourtour de l’étang de Berre et la plaine industrialisée de la Crau, terre rocailleuse au charme rude et trapu. Ce que j’aime dans cette chanson et dans le clip, c’est d’abord la voix de Sam Karpienia et puis cette ambiance sombre, tourmentée, loin des habituelles images ensoleillées de la Provence. Vous pouvez découvrir l’album entier ici

Trescavan leis cendres dins lo ceu
Dins un darrier voladis
Rata penada Tambor de Masca
Dansa deis cieucles
Lo fum de candela a donat d’alen
Chamineias mascaran leis caras

Crachaires a nuech sarrada
Visagis negres de l’Istori
A l’escondut caragi sensa boca
Un milenari trauca la nuech
Toei se mescla conversan leis contraris
Un milenari trauca la nuech

Dansa lo chaman duerba leis portaus
Agacha cramar la peira Fòra lo sofrì

Lo fieu dau chaman se leva
Un milenari trauca la nuech
Toei se mescla, conversan leis contraris
Au dintra de telaranha luenc dau silenci
Au dintre luenc deis estellas

A perdut lo fieu millenari
Esvarat ais cauvas eternalas
Embocat dins lo vueja monde
Entre dintrar dedins ò demorar fòra
Pé sus lo quitran

TRADUCTION:
Les cendres se dispersaient dans le ciel
Dans un dernier envol
Chauve souris, Tambour de sorcière
Danse des siècles
La fumée des bougies a donné du souffle
Les cheminées noircissent les visages

Les torchères à la nuit close
Visages noirs de l’histoire
Cachés, visages sans paroles
Un millénaire transperce la nuit
Tout se mélange, les contraires se rencontrent
Un millénaire transperce la nuit

Il danse le chaman, ouvre les portes
Regarde brûler la pierre
Loin d’ici la souffrance

Le fils du chaman se lève
Un Millénaire transperce la nuit
Tout se mélange, les contraires se rencontrent
Dans les méandres de la toile, loin du silence
Dans les méandres, loin des étoiles

Il a perdu le fil millénaire
Dissipés les enseignements séculaires
Embarqué dans le monde creux
être dedans ou rester en dehors
Les pieds sur le goudron

J’espère que cette playlist vous a plu et qu’elle vous a rendu curieux(se) d’aller voir d’autres groupes, chanteurs, chanteuses en provençal ou d’aller écouter par exemple ma toute 1ère playlist
Dans les commentaires ci-dessous, dites-moi ce que vous avez pensé de ces chansons ! 😉

à bèn lèu et apprenez le provençal ! 😉

Groupe de dos au Coucher de Soleil Previous post Comment puis-je vous aider à mieux parler provençal?
Fruits Rouges en Gros Plan Next post Les noms des fruits en provençal (d’Amande à Myrtille)

  1. Même si les musiques ne sont pas très “classiques”, on remercie l’auteur pour son travail d’ ouverture
    Osca vos fau contuniar, de segur.
    Amisatts
    GT

  2. J’ai adoré la deuxième et la troisième musique, évidemment, je n’ai rien compris, mais leur style semble tellement exotique par rapport à la musique moderne qu’on tombe directement sous leur charme !

Laisser un commentaire

Menu