Ma 7ème playlist provençale et occitane

Homme Tshirt Rouge Ecoute Musique dans la Rue
5 0
Read Time:3 Minute, 34 Second

Adessias en tóutei! Et voilà une nouvelle livraison de bon son rien que pour vous. 4 univers musicaux différents qui s’approprient le répertoire traditionnel provençal et occitan (Gacha empega, San Salvador), le répertoire français (André Chiron qui reprend Brassens) ou crée leur propre répertoire (La banda a Cana). Je ne vous en dis pas + et vous laisse découvrir toutes ces chansons! 😉

1 – Gacha empega – Lo marrit riche

Gacha Empega a percuté la musique occitane de plein fouet, entre 1997 et 1999. Un disque (Polyphonies marseillaises L’empreinte Digitale 1998), des tournées dans le monde entier, quelques moments d’anthologie à Marseille, le temps d’installer le mythe. Puis chacun est reparti de son côté s’occuper des projets qui le tenaillaient. Barbara Ugo est retournée en Corse et Samuel Karpienia a fondé en 1997, le groupe Dupain.

2 – San Salvador – Fai sautar

Annoncé comme un « chœur populaire du Massif Central », l’ensemble San Salvador créait la surprise en plongeant les jeunes festivaliers des Trans Musicales 2019 dans une transe fraternelle et extatique que l’on pensait réservée aux grands rendez-vous électroniques rennais. Les six musiciens et chanteurs renouaient alors avec la ferveur populaire de ces chants en Occitan sortis du fond des âges, transmis oralement et sans cesses réinventés. 
« Historiquement, ce sont des musiques faites pour accompagner la danse ou le travail. D’où leur caractère cyclique, leur insistance, leur ritualité, leur goût pour la répétition » explique Gabriel Durif, le compositeur et arrangeur de ce sextuor inclassable qui a sorti son premier album, La Grande Folie, le 22 janvier sur le label Pagans.
Le collectif est né à Saint-Salvadour, un village du cœur de la CorrèzeOlivier Durif a transmis à ses enfants Eva et Gabriel, sa passion pour ces chants populaires qu’il avait collectés dans les années 70 auprès des personnes âgées de ce territoire rural. Les deux membres de San Salvador et leurs complices Thibault Chaumeil, Laure et Sylvestre Nonique Desvergnes et Marion Lherbeil perpétuent et modernisent aujourd’hui l’énergie brute et la poésie de cet héritage. Avec ses orchestrations savantes et résolument contemporaines, les voix tels des instruments résonnent à l’unisson de la puissance rythmique des claquements de main, des toms, de la caisse claire ou du tambourin. (fip.fr)

FAI SAUTAR
(Occitan)
Fai sautar la gàbia, criden desjà au lop
Fai sautar la gàbia, fai sautar la preison
La preison la fortalesa, utlaràn coma daus fòus
La preison la fortalesa, leu los barri’ cedaràn

FAI SAUTAR (Français)
Démolis la cage, ils crient déjà au loup
Démolis la cage, fais sauter la prison
La prison, la forteresse, ils hurleront comme des fous
La prison, la forteresse, bientôt les barreaux tomberont.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Ma 6ème Playlist provençale et occitane

3 – La banda a Cana – Cau pas cercà capi

Le groupe s’est formé à partir de 2013 pour proposer une alternative aux chansons et musiques traditionnelles, tout en conservant le nissart. Un moyen idéal pour assouvir notre passion de la musique et l’amour de la langue niçoise. Pour + d’infos, voir le site du groupe ici

4 – André Chiron – Version provençale de « Auprès de mon arbre »

Amoureux de la poésie de Brassens dès l’âge de 15 ans, il rencontre Pierre Paul en 1977 qui lui traduit en provençal une trentaine de chansons du poète sétois. C’est sur cette base qu’il commence ses spectacles. Deux ans plus tard, il fait la connaissance de Brassens qui l’encourage dans cette voie. Pierre Nicolas, son contrebassiste, l’accompagne même, dès l’année 1980 dans quelques récitals. […]
En 1983, après le décès du poète, toujours accompagné de Pierre Nicolas et de Joël Favreau, le guitariste du chanteur, qui les a rejoint, il crée un spectacle intitulé « Brassens, trente ans de chansons » dont la première est donné dans le cadre du Festival de Carpentras. Le succès est immédiat tant en France qu’à l’étranger où plusieurs tournées le mènent au Canada, en Belgique, en Italie, en Espagne, à Haïti, au Luxembourg, en Allemagne et en Suisse. (wikipedia.fr)

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez apprécié ou pas ces chansons!

à bèn lèu et apprenez le provençal!! 😉

Happy
Happy
78 %
Sad
Sad
%
Excited
Excited
%
Sleepy
Sleepy
%
Angry
Angry
%
Surprise
Surprise
22 %
Montgolfiere Soleil Levant Previous post 15 citations inspirantes en provençal
Papillon Bleu en Gros Plan Next post Les noms de 20 petites « bébêtes » en provençal (de Mouche à Ver luisant)

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

2 thoughts on “Ma 7ème playlist provençale et occitane

  1. Merci Frédéric pour ces découvertes surprenantes! Avec tout ce que j’ai compris dans les textes, j’ai encore des progrès à faire!! Hihi…

  2. Ben mas la fonetica pronunciant la A finala atona »O », es mala de comprendre la letra d’En Brassen que es força complicada.

Laisser un commentaire

Menu