Ma 3ème playlist provençale et occitane

Fille Blonde Sourit En Ecoutant de la Musique

Adessias en tóutei!! Déjà la 3ème playlist depuis que mon blog existe et ça me fait toujours autant plaisir de vous partager cet univers musical particulier et fascinant qui mêle à la fois tradition et modernité! Si vous n’aviez pas écouté mes 1ères playlist (désolé je n’ai pas trouvé de mot provençal pour remplacer cet anglicisme et d’ailleurs si vous en trouvez un, dites-le moi en commentaire en bas de cet article!!), je vous mets le lien ici pour la 1ère et là pour la 2ème !! Sur ce bon voyage sonore!! 🙂

1 – Gigi de Nissa – Es bon

Pour commencer, nous partons à Nice, rejoindre Louis Pastorelli, dit “Gigi de Nissa”. Fondateur du groupe Nux Vomica et créateur du carnaval indépendant de St-Roch, entre autres, il nous fait voir à travers cette chanson (mais également à travers l’album dont il est tiré) une ville niçoise différente de la carte postale pour touristes, où les notions de convivialité, d’amitié et de mieux vivre ensemble sont mises en avant. Voici ce qu’il dit à propos de cet album sur le site de “la nouvelle Vague” : “Tout ce que je fais va toujours dans le même sens. Depuis le début avec les Nux Vomica, l’idée c’est de parler du monde et de l’endroit où je vis. Parler du quotidien et des rencontres que l’on y fait, faire parler le monde ! C’est utiliser la culture, la langue et la musique pour constituer un ensemble, comme les ateliers que nous avons créés pour apporter quelque chose à la société. Parce que l’art est fait pour donner quelque chose. La musique de Nux Vomica surgit du carnaval, elle est plus festive, alors que Gigi de Nissa c’est plus personnel, c’est une autre manière d’aborder la musique avec des chansons populaires mais toujours dans le même esprit.”

NissartFrançais
Repilhada
Qu’es bon, qu’es bon
Qu sau ma coum’es bon
Balà m’una pichineta
Au balèti de Riquié
Qu’es bon, qu’es bon
Qu sau ma coum’es bon
La pilhà en braceta,
Estre lou rei dòu quartié.

Quour’arriba una festa,
Si reunì e balà
Sensa si pilhà la testa,
Garçoun filheta van si counvidà.
Una pichina danceta
Tout ai doui van si fà
Estrech dins la dança,
Touta la nuèch anen cantà.

Repilhada

Lou diminche, jour de festa,
Ren faire e bulà.
Sens soucit pensié en testa,
Parten per balà.
Si trouvà dins la dança
Mai amic qu’esta,
Que bèu fin de semana !
L’aven pas vist passà.

Repilhada
Refrain
C’est bon, c’est bon
Qui sait comme c’est bon
Danser avec une petite
Au « balèti » de Riquier
C’est bon, c’est bon
Qui sait comme c’est bon
La prendre dans ses bras,
Être le roi du quartier.

Quand arrive une fête,
Se réunir et danser
Sans se prendre la tête,
Garçon fillette vont s’inviter.
Une petite danse
Tout les deux ils vont faire
Serré dans la danse,
Toute la nuit nous allons chanter.

Refrain

Le dimanche, jour de fête,
Ne rien faire et buller.
Sans souci, pensée en tête,
Nous partons pour danser.
Se trouver dans la danse
Plus d’amis présents,
Quel beau week end !
Nous ne l’avons pas vu passer.

Refrain

2 – Jan-Màri Carlotti – A Sant-Jan

On continue avec Jan-Màri Carlotti , figure importante de la musique provençale et occitane, connu pour avoir fondé avec Patrice Conte et Jan-Novè Mabelly le groupe Mont -Jòia en 1973.
Formidable créateur et passeur de mots, son style est expressif et entier.
La 1ère chose qui va vous frapper dans cette chanson est sa voix unique avec son timbre et son vibrato très particuliers. Pour mieux le connaître, je vous mets ici une interview de lui. 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Ma Playlist provençale et occitane de septembre 2020

Diatz mi coteu, siáu l’acochaire
lo destrelaire de Carnavas
que siáu lo vent que neteja l’aire
çò caud que seca lo fangàs

Diatz mi lo cambre, que siáu l’engana
onte s’acaba lo riusselet
ai pron d’arena entre mei sanhas
per tapar lo trauc de l’ancià

REF : fremas tristes dei caras de feda
aliuenchatz lei bocas de lana
ai pron canebe dins ma bana
per tapar vòstei traucs de seda

Rata penada, siáu l’amolaire
que rascla l’ala de la nuech
siáu lo ventre de vòstei paires
onte siatz nascudas en secret

3 – Daniel Daumas – Rata Pasta

Daniel Daumas est né un pied sur chaque rive du Verdon. Instituteur, paysan d’oliviers, conteur, chanteur, écrivain, il a hérité de deux langues : l’occitan provençal et le français. Réfractaire au régionalisme autant qu’au nationalisme, il sème la langue occitane avec l’espoir qu’on lui volera la récolte. (https://ideco-dif.com/auteur/daniel_daumas)

J’ai commencé à chanter en occitan pour défendre la langue et le pays. Aussi parce que la langue d’oc c’est ma langue à moi. Puis c’est beaucoup plus tard que je me suis mis à écrire autre chose que des poèmes ou des chansons.”

ProuvençauFrançais
Rata-pasta ma galina a fach
un uòu blanc coma de lach
rata-pasta ieu sabi pas
dins ton uòu çò que l’i a.


Rata-pasta ma galina a dich
s’un còp vènes dins mon nis
rata-pasta ieu te dirai
dins ton uòu çò qu’ai vist


Ai vist un monde
fòrça mai bèu
sensa preson sensa drapèu
sensa ges de canon
onte lei gènts èran mai bòns


Rata-pasta ma galina a fach
un uòu blanc coma de lach
rata-pasta vòli plus cercar
dins ton uòu vòli anar.
Rato-pasto ma poule a fait
un oeuf blanc comme du lait
rato-pasto moi je ne sais pas
dans ton oeuf ce qu’il y a

Rato-pasto ma poule a dit
si une fois tu viens dans mon nid
rato-pasto moi je te dirai
dans ton oeuf ce que j’ai vu

J’ai vu un monde beaucoup + beau
sans prison sans drapeau
sans aucun canon
où les gens étaient meilleurs

Rato-pasto ma poule a fait
un oeuf blanc comme du lait
rato-pasto je ne veux plus chercher
dans ton oeuf je veux aller.

4 – Cocanha – Colorina de ròsa

La 1ère fois que j’ai entendu cette chanson, je l’ai tout de suite bien aimée! Je trouve que la percussion amène un côté lancinant, légèrement sauvage à ce chant traditionnel et soutient parfaitement ses belles voix féminines tout à la fois puissantes et maitrisées. Si ça vous a plu, voilà le lien de leur site ici!

Colorina de ròsa,
Sabor de romaniu
M’an dit la gent per vila,
Que vos be’n voletz ir
Au mensh que m’ac digossetz,
Bèras camisas vos harí
Las be’n harí de tela,
Cosudas dab hiu fin
Au cap de la costura,
L’amor m’i pausarí
E quan las ve botèssetz,
Que’vs sovieretz de mi
E quan las ve tirèssetz,
Haretz un gran sospir
Colorina de ròsa

Bien! J’espère que vous avez passé un bon moment à la découverte de cet univers musical provençal et occitan! N’hésitez pas à commenter pour me dire ce que vous en pensez ! À bèn lèu ! 😉

Montre au Poignet Previous post Comment dire l’heure en provençal ?
Date sur Petit Calendrier Next post Comment dire la date en provençal ?

  1. Quel bon choix, qui ne se limite pas à la Provence. Belle ouverture d’esprit ! Ce n’est pas le cas de tout le monde dans le milieu régionaliste, crois moi sur parole.
    Merci pour cette playlist. Uno tiero de cansoun de trio.

  2. Très intéressant comme article. Les chansons et musiques sont très jolies. Une chanson m’a fait penser à du Brassens 🙂
    Belle découverte MERCI beaucoup

  3. Styles très différents ! Et très jolis. Toutes ces chansons m’ont fais voyager, et si j’aurai du dire quelle langue est-ce, je n’aurai pas ou l’identifier, et j’aurai dis du Corse !

    1. Bonjour. Je pense que vous parlez de la chanson de Gigi de Nissa.
      Le nissart est la variante du provençal qui est très influencée par sa voisine italienne. C’est en cela qu’il ressemble au corse, qui fait lui-même parti du groupe des langues italo-sardes.
      Mais le fait de parler provençal m’a beaucoup aidé à apprendre le corse lorsque j’y ai vécu pou mes études. En plus, ça ouvre l’esprit aux autres langues minorisées, de France et d’ailleurs.

Laisser un commentaire