Ma 2ème Playlist provençale et occitane

Jeune Homme Ecoutant de la Musique Allongé

Après la 1ère playlist que je vous invite à visionner et écouter ici, où vous aviez découvert “Bolega banjò” de Moussu T e lei jovents, “Ai vist lo lop, lo reinard, la lebre” de Mont-Jòia, “Bessai ti troverai” de Zine et une comptine “pèr lei pichoun” (pour les petits), je vous ai préparé une 2ème playlist boulégante et originale avec en “guest-star”, tenez-vous bien, Francis Cabrel !!

1 – Djé Balèti – La sirena

On commence avec l’artiste (et groupe) nissart Djé Balèti dont l’univers coloré, païen et carnavalesque emprunte à la fois à l’Afrique, aux Caraïbes et à la culture occitane et nissarde. Jérémy Couraut, le leader, joue de “l’espina”, un instrument qui ressemble à la guitare mais au corps de calebasse et qu’il a électrifié lui-même. Ce que j’aime bien dans sa musique et les paroles de ses chansons, c’est à la fois l’énergie et l’envie de liberté, de s’émanciper de notre société hyper consommatrice pour aller vers une société + solidaire et “humaine”. Son dernier album est sorti le 16 octobre et s’intitule “Pantai”.

2 – Massilia Sound System – Dins mon canton

Comment vous expliquer tout ce que j’aime chez Massilia ? Quelque part, c’est un peu grâce à eux que ce blog existe! Ils m’ont fait découvrir Félix Castan, Claude Sicre et les Fabulous Trobadors mais ils m’ont aussi fait comprendre que pour que les choses changent, il faut d’abord “se bouléguer” (se bouger) soi-même à partir de son lieu de vie!! Et c’est ce que j’ai fait et que je fais encore avec ce blog et les cours de provençal que je donne dans différentes structures chez moi et aux alentours. Merci Massilia !!

Refrin : Una cançon dins mon canton
Ambé mon bambó
Siáu pas lo mai malurós
Una cançon dins mon canton
Ambé mon bambó
Mi senti totjorn amorós.

Me lèvi pas tròp matin perque siáu cofle de la nuech
La serada fuguèt tant lònga
Ai fach bolegar lei pòssees
Cantat un molon d’estylees
Me siáu pas repausat une segonda
Me bèvi lo cafè e la radiò de mon vesin
Me dona totei lei novèlas
M’entòrni dins mon liech dins la man un gròs babolin
E me canti una ritornela.

Quora vau trabalhar de còp que i a
M’agrada pas
Mai li vau pamens gai
Que mon mestier es de cantar
Siam totei d’obriers
Païsan, pastre o fornier
Un trabalh es un trabalh
Lo sound system es mon talher
Dei nòtas de musica
Lo son de l’electronica
Un riddim e zo mai
La cansoneta me repica.

Dança, dança pichonela
Dins lo soleu de miegjorn
La carriera t’apartene
E t’apartendrà totjorn
L’uelh redon de la merleta
Protegisse sei pichons
Tot en aut de sa brancheta
Te regacha a l’escondon
D’asseton davans ma pòrta
Vèsi venir lo charivari
L’espectacle que m’encanta
Tot lo pòple de mon barri.

Es la fin de la jornada
E ja lo soleu se’n va
Ai passat l’après-dinnada
A ren faire a badar
A escotar de bòn raggà
A escotar lei gents parlar
Tè me siáu jamai fach cagar
Es melhor que lo cinemà
Es l’ora de me recampar
Es l’ora de me preparar
Me mèti l’abit d’aparat
Me vèrsi un grand pastagà
Prèni un saquet de ganjà
Prèni un paquet de Rizlà
Ara siáu lèst per bolegar
Lo micrò es a m’esperar

3 – Jan Nouvè – Pèr Marsiho

Une pépite de 1978 trouvée sur cette chaîne YouTube qui en a plein d’autres comme ça !

4 – Francis Cabrel – Rockstars du Moyen-Âge

Pas besoin de vous présenter notre Francis national et pourtant, pour ceux et celles qui ne le sauraient pas, dans son dernier album “A l’aube revenant” sorti il y a peu, le natif d’Agen s’essaie à l’occitan sur cette chanson. Et ce n’est pas juste pour faire joli!
Dans cette interview donnée sur France 2 le 11 octobre 2020, il dénonce cette volonté d’uniformisation française qui écrase tout : “Je pense que c’est très jacobin, en effet, que le français a tout écrasé et est surtout extrêmement centralisé. Il faut qu’on retrouve notre caractère profond, chaque région a ses coutumes, sa langue, sa cuisine, ses paysages et il faut appuyer là-dessus. Ce disque-là je l’ai fait un peu pour mettre le doigt sur “je suis du Sud”, partout c’est l’Occitanie autour de moi, des gens se battent pour la langue occitane et je suis à leurs côtés”

Y’a pas de langues anciennes
C’est la même toujours
Pour dire les mêmes peines
Jurer les mêmes amours
C’est écrit dans vos pages
En mieux et bien avant nous
Rockstars del Media d’Atge
S’endavalèm de vos

Vous, c’est un trait de plume
C’est le pas des chevaux
C’est chanter à vos Dames
Tout ce qu’il y a de plus beau
Leurs âmes et leurs visages
Loin au-dessus de tout
Rockstars del Media d’Atge
S’endavalèm de vos

La fille à la fenêtre
Qui chante les yeux clos
Cherche à se reconnaitre
Dans chacun de vos mots
Ça vaut bien davantage
Que le plus lourd bijou
Rockstars del Media d’Atge
S’endavalèm de vos


Avec pour seule armure
La peau d’un tambourin
Sous la hauteur des murs
Sous le balcon éteint
Où la Belle est en cage
Et son amant jaloux
Rockstars del Media d’Atge
S’endavalèm de vos

La filha a son fenestron
Canta los uèlhs barrats
E dins cada cançon
Espera se trobar
Aquò val fòrça mai
Qu’un polit joalhon
Rockstars du Moyen Age
Nous descendons de vous

Jaufré Rudel, Guillaume
Bernard de Ventadour
Pèire, Bertran de Born
Cent autres troubadours
On veille à l’héritage
Guitares autour du cou
Rockstars del Media d’Atge
S’endavalèm de vos

J’espère que vous avez aimé cette 2ème playlist. Si c’est le cas, partagez-là pour faire connaître ces artistes qui se battent pour que le provençal et toutes les autres langues ne meurent pas!! 🙂

À bèn lèu!!

Laisser un commentaire